Le compteur vélo est un appareil indispensable pour les adeptes du cyclisme ! Il permet de suivre ses performances en temps réel sans perdre de vue son parcours grâce à une synthèse vocale intégrée. L’appareil dispose de plusieurs fonctionnalités dont l’altimètre, la fréquence cardiaque, la cadence, la température, le GPS et surtout la distance.

Comment mesurer la distance parcourue avec un compteur vélo ?

Le mode de mesure de la distance parcourue par un cycliste diffère d’un modèle de compteur de vélo à un autre. Les anciens modèles requièrent un étalonnage manuel en renseignant la circonférence des roues contrairement aux nouveaux qui disposent d’un étalonnage automatique intégré avec le GPS. Voici comment s’y prendre :

Le compteur vélo ancien modèle

Ne disposant d’aucune technologie avancée, un étalonnage manuel est de mise afin de bien paramétrer son appareil. Vous devez renseigner la circonférence des roues en millimètre pour que l’appareil puisse avoir les chiffres exacts lorsque vous parcourez une distance donnée.

Le nouveau modèle de compteur vélo

Ce modèle de compteur vélo dispose d’un étalonnage automatique qui ne nécessite aucun réglage à part si celui-ci est souhaité. L'accéléromètre et le compteur sont basés sur les données de vos coordonnées géographiques collectées au cours de votre activité.
Si vous ne savez pas quel modèle choisir, vous allez trouver ici le meilleur compteur vélo qui conviendra à votre utilisation.

Comment mesurer la circonférence des roues pour l’étalonnage manuel des compteurs vélo ?

Renseigner la circonférence de roue est nécessaire pour les compteurs ancien, mais elle reste au choix pour les nouveaux modèles. Ces derniers disposent d’un étalonnage automatique, mais il peut parfois ne pas être fiable à 100 % ! Par soucis de précision, vous pouvez renseigner la circonférence manuellement en la mesurant comme suite :

  • Mettez votre vélo sur un terrain bien plat,
  • Commencez par tracer une ligne horizontale sur l’un des pneus avant,
  • Faites tourner la roue d’une manière perpendiculaire au sol,
  • Marquez la ligne de traçage qui touche le sol,
  • Faites avancer votre vélo en le maintenant dans une trajectoire bien droite jusqu’à ce que la marque que vous ayez tracer touche à nouveau le sol,
  • Tracez sur le sol un trait où la marque du pneu y est passé.

Il ne vous reste qu’à mesurer l’espace entre les deux traits sur le sol, soutirer 4 mm du chiffre pour simuler un écrasement et les renseigner !